TVA dans la restauration : Sylvia Pinel répond à Honoré Puil

Interpellée très directement mercredi dernier par Honoré Puil, vice-président de Rennes Métropole, Sylvia Pinel, ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme, lui a immédiatement apporté des précisions sur l’évolution du taux de la TVA dans la restauration.

Dans le cadre du pacte de compétitivité le Premier Ministre a annoncé que la TVA dans la restauration, aujourd’hui à 7 %, passera en janvier 2014 à 10 %.

Par ailleurs ce secteur bénéficiera pleinement du pacte de compétitivité et du contrat de génération. Elles seront très concernées par le crédit d’impôt compte tenu des salaires pratiqués dans cette profession.

Sylvia Pinel ajoute qu’elle s’est impliquée dans ce travail gouvernemental afin que les TPE et leurs difficultés soient prises en considération, et celles des restaurateurs en particulier.

La ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme travaille avec les restaurateurs pour étudier la mise en œuvre des dispositions et notamment sur les questions d’apprentissage, d’emplois, de qualité des produits et de transformation, ainsi que sur la promotion du titre de maître-restaurateur.

Baisse des prix dans la restauration : « encore insuffisantes » selon Honoré Puil et Maryline Daunis

Deux semaines après la mise en œuvre du taux de TVA réduit dans le secteur de la restauration, les baisses de prix sont encore insuffisantes.

En pleine saison touristique, il est essentiel que les restaurateurs rennais  – et sans doute davantage encore  les crêperies et pizzérias  qui affichent les marges les plus mirobolantes – se saisissent à plein de cette mesure qui doit d’abord profiter au consommateur puis à l’emploi.

La baisse de la TVA était une vieille demande du secteur de la restauration, dont le coût s’élève à 2,4 milliards d’euros pour l’Etat. Les restaurateurs doivent démontrer que les pouvoirs publics ont eu raison de leur faire confiance mais pour le moment ce n’est pas le cas !

Honoré Puil et Maryline Daunis